You are here

Réduisez le prix du kWh d'électricité avec Direct Energie 09 74 59 19 51(ouvert lundi-vendredi de 8h à 21h ; samedi de 9h à 18h)
Devis en ligne - Me faire rappeler gratuitement
Fin des tarifs réglementés de l'électricitéLes tarifs réglementés jaune et vert ont pris fin au 1er janvier 2016. Pour éviter de payer plus cher, souscrivez une offre de marché sans attendre !

Utilisation courte, moyenne, longue : les versions tarifaires

Le choix de la version d'utilisation, qui peut être effectué tous les ans à date anniversaire du contrat, influence votre facture d'électricité de plusieurs façons. Selectra vous indique comment l'optimiser en composant entre montant de l'abonnement, prix du kWh et capacités d'effacement.

Influence sur le montant de l'abonnement et du kWh

Plus la version d'utilisation est longue, plus le coût de l'abonnement (la prime fixe annuelle) est élevé mais moins le prix du kWh est élevé. Le graphique ci-dessous présente le prix du kWh en poste horosaisonnier de pointe (c€/kWh TTC) et la prime fixe annuelle (€/kW TTC) en fonction de la longueur d'utilisation, dans l'exemple des tarifs verts d'EDF (septembre 2013).

 

Influence sur les économies réalisées dans le cadre des effacements de puissance

La version tarifaire a également une influence sur le coefficient de puissance réduite de chaque poste horosaisonnier, lequel coefficient a un impact sur la puissance réduite et donc sur le montant de la prime fixe.

En fonction de l'offre souscrite par le client, l'année est divisée en un certain nombre de postes horosaisonniers (heures pleines hiver, heures creuses hiver, heures pleines été, heures creuses été, heures de pointe...). Afin de valoriser sa capacité à effacer sa consommation durant les périodes de l'année où le réseau doit supporter une forte charge, le client peut avoir la possibilité de souscrire à des niveaux de puissance différents selon les postes horosaisonniers (c'est le principe du dénivelé de puissance). L'ensemble de ces puissances souscrites est pris en compte dans le calcul de la puissance réduite. La puissance souscrite la plus basse, associée au poste horosaisonnier de pointe, est utilisée comme base, puis chaque puissance souscrite supplémentaire par ordre croissant est retranchée de la puissance souscrite immédiatement inférieure. La différence obtenue, propre à chaque poste horosaisonnier, est associée à un coefficient de réduction, lequel varie en fonction de la version tarifaire.

Prenons l'exemple d'une offre fictive proposant trois versions d'utilisation : Utilisations Longues, Utilisations Moyennes et Utilisations Courtes.

Valeur des coefficients réducteurs selon la longueur d'utilisation
Version d'utilisation Heures pleines hiver Heures creuses hiver Heures pleines été Heures creuses hiver
Longues Utilisations 0.76 0.29 0.12 0.01
Moyennes Utilisations 0.75 0.24 0.06 0.01
Courtes Utilisations 0.68 0.03 0.01 0.01

Si le client souscrit, en version Moyennes Utilisations, les puissances suivantes :

  • Pointe = 200 kW
  • Heures pleines hiver = 220 kW
  • Heures creuses hiver = 250 kW
  • Heures pleines été = 300 kW
  • Heures creuses été = 300 kW

Alors le calcul de la puissance réduite est le suivant :

Impact des coefficients  de  puissance réduite
Pointe 200 kW
Différence heures pleines hiver
0,75 x (220 - 200) =
+ 15 kW
Différence heures creuses hiver
0,24 x (250 - 220)
+ 7,2 kW

Différence heures pleines été
0,06 x (300 - 250)

+ 3 kW
Différence heures creuses été
0,01 x (300 - 300)
+ 0 kW
Puissance réduite = 225,2

Typiquement, une version tarifaire plus longue valorise davantage des écarts importants entre les puissances souscrites dans le calcul de la puissance réduite. Autrement dit, plus la version est longue, et plus le fait d'opter pour des puissances basses pour les postes horosaisonniers d'hiver, d'heures creuses et de pointe aura un effet baissier sur la puissance réduite.

Les versions d'utilisation aux tarifs réglementés jaune et vert

Cette partie fait l'analyse des versions tarifaires dans le cadre des tarifs jaune et vert, lesquels disparaissent au 31 décembre 2015. Ces tarifs demeurent une bonne référence pour comprendre les offres de marché.

Préparez dès maintenant la fin des tarifs réglementés en demandant un devis pour une offre de marché !09 87 67 54 75 (du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi de 9h à 18h)
Rappel gratuit
Demander un devis en ligne

Les versions d'utilisation en tarif jaune

Les tarifs jaunes s'adressent aux clients disposant d'une puissance souscrite maximale située entre 42 et 240 kVA inclus. Ils ne proposent que deux versions d'utilisation : la Moyenne Utilisation et la Longue Utilisation.

Les Moyennes Utilisations se distinguent des Longues Utilisations par plusieurs aspects :

  • le prix du kWh est plus cher mais l'abonnement est moins élevé qu'en Longue Utilisation ;
  • il y a 4 postes horosaisonniers, contre 5 en Longue Utilisation ;
  • il n'est pas possible de souscrire un dénivelé de puissance. Cela signifie que la puissance souscrite est forcément la même pour tous les postes horosaisonniers.

Le seuil d'intérêt entre les deux s'établit à environ 2000 heures d'utilisation : au-delà, vous avez intérêt à opter pour la Longue Utilisation, en dessous, il est préférable de souscrire à la Moyenne Utilisation.

Graphique moyenne/longue utilisation

    Les versions d'utilisation en tarif vert

    Les tarifs verts s'adressaient aux clients disposant d'une puissance souscrite maximale supérieure à 250 kVA. Ils proposaient quatre versions d'utilisation : Courte Utilisation, Moyenne Utilisation, Longue Utilisation, Très Longue Utilisation.

    Le tableau ci-dessous détaille les versions d'utilisation au tarif vert et les tranches adéquates correspondantes de durée d'utilisation.

    Détail des quatre versions d'utilisation en tarif vert
    Version d'utilisation Durée d'utilisation Prime fixe Coût du kWh
    Très Longue utilisation (TLU)  > 6300 heures par an  ++ --
    Longue utilisation (LU)  entre 3500 et 6300 heures par an + -
    Moyenne utilisation (MU)  entre 2000 et 3500 heures par an - +
    Courte utilisation  (CU)  < 2000 heures par an -- ++

    Le calcul des heures d'utilisation

    Le nombre d'heures d'utilisation donne une indication sur la version tarifaire la plus profitable. Pour calculer le nombre d'heures d'utilisation, il suffit de diviser sa consommation annuelle par sa puissance souscrite.

    nombre d'heures d'utilisation = consommation / puissance souscrite

    Prenons l'exemple de ce feuillet de gestion, représentant la consommation pour chaque puissance souscrite. En l'occurence, la puissance souscrite est la même pour tous les postes horosaisonniers.

    Feuillet de gestion

    Afin de calculer le nombre d'heures d'utilisation annuel, il convient d'additionner toutes les consommations pour chacun des postes horososaisonniers (22 680+125 971+51 011+182 163+59 901=441 726 kWh) et de diviser cette somme par la puissance souscrite (ici 240 KW). Le nombre d'heures d'utilisation est donc 1 840.

    Dans le cas où le client a souscrit à plusieurs puissances différentes en fonction des postes horosaisonniers, le calcul est le suivant :

    nombre d'heures d'utilisation = consommation P1 / puissance souscrite P1 + consommation P2 / puissance souscrite P2 + consommation P3 / puissance souscrite P3

    Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus