You are here

Réduisez le prix du kWh de gaz naturel avec Direct Energie 09 87 67 54 76(ouvert lundi-vendredi de 8h à 21h ; samedi de 9h à 18h)
Devis en ligne - Me faire rappeler gratuitement
Fin des tarifs réglementés du gaz naturelLes tarifs réglementés ont pris fin au 1er janvier 2016 pour les consommations annuelles supérieures à 30 MWh. Pour éviter de payer plus cher, souscrivez une offre de marché sans attendre !

Les offres de gaz naturel à prix fixe

Sur les marchés de gros, le prix du gaz naturel connait des variations fréquentes et parfois très importantes sur de courtes périodes. Pour protéger leur budget énergie et pouvoir pratiquer leur activité de façon sereine, les professionnels et les entreprises sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les offres de gaz naturel à prix fixe. Cependant, tous les fournisseurs ne se valent pas. Selectra passe en revue les critères à surveiller dans le choix de son offre à prix fixe.

Principe des offres à prix fixe

Le prix du gaz naturel peut varier du fait de nombreux facteurs, dont les principaux sont :

  • variation du coût d’approvisionnement : le prix du gaz sur les marchés de gros connait des fluctuations fréquentes sous l’effet du jeu de l’offre et de la demande. L’histoire récente a démontré que le prix du gaz naturel sur les marchés de gros TTF peut fluctuer de façon spectaculaire, enregistrant une hausse de 80% entre 2005 et 2013, puis une baisse de 52% entre juin 2014 et décembre 2015.
  • variation du coût d’acheminement : les gestionnaires des réseaux de transport (TeGAZ et TIGF) et de distribution (GRDF) ont une double mission d’entretien et de développement des réseaux, lesquelles sont financées les tarifs ATRT et ATRD compris dans le prix du gaz naturel. Ceux-ci peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse pour couvrir ces coûts au plus près.

En souscrivant une offre à prix fixe, l’entreprise sécurise son budget de gaz naturel contre les aléas liés aux fluctuations des marchés et des frais de développement des réseaux.

En revanche, les offres à prix fixe ne protègent pas le client contre la hausse des taxes sur le gaz naturel. Si certaines de ces taxes augmentent au même rythme que l'inflation, on relève que la CSPG devrait connaitre des hausses significatives lors des décennies 2010 et 2020. Cette taxe couvre le financement du développement de la filière biométhane, lequel est en accélération sur le territoire français.

Les offres à prix fixe pour les professionnels

professionnel fleuriste

Les offres à prix fixe standardisées sont adaptées pour les petits commerces comme cette fleuristerie.

Pour les clients faisant une consommation de gaz naturel (CAR) inférieure à 300 MWh par an, les différents fournisseurs proposent essentiellement des offres aux grilles tarifaires standardisées. Dans la tranche des professionnels, la majorité des offres sont des offres à prix fixe : 8 offres sur 14 dans le listing du comparateur de Selectra en janvier 2016. Cette forte présence peut s'expliquer par le fait que la clause de prix fixe constitue un solide argument marketing pour les clients professionnels souhaitant sécuriser et anticiper leur facture énergétique.

Le prix fixe : un intérêt notable en 2016

Ces offres se distinguent de l'offre standard que constituent les tarifs réglementés proposés par le fournisseur GDF Suez Pro. En 2016, ces tarifs sont accessibles pour les consommations annuelles inférieures à 30 MWh (150 MWh pour les copropriétés), correspondant par exemple aux petits locaux chauffés au gaz naturel. Pour l'ensemble des fournisseurs, la formule des tarifs réglementés sert toujours de base au calcul des offres de marché, y compris pour les catégories de CAR où les tarifs réglementés ont cessé d'exister. A ce titre, les offres à prix fixe se distinguent aussi des offres à prix indexé, dont le prix du kWh évolue parallèlement à celui des tarifs réglementés pour la durée du contrat.

Ces tarifs réglementés évoluent sur une base mensuelle, bien qu'à un rythme moins marqué que le prix du gaz naturel sur les marchés de gros. La part d'approvisionnement des tarifs réglementés, qui représente environ la moitié du prix final du kWh, prend en compte les prix sur les marchés avec un décalage de 1 à 8 mois, ce qui induit un lissage important de la courbe. Par ailleurs, la règle de calcul des tarifs réglementés fait que les variations sont atténuées par rapport aux fluctuations sur les marchés. Ainsi les tarifs réglementés n'ont-ils baissé que de 7% entre août 2014 et décembre 2015, alors que le prix des contrats futures sur le marché TTF baissait de 52% sur la même période.

On en déduit que les fluctuations des tarifs réglementés du gaz naturel contre lesquelles les offres à prix fixes constituent une forme de garde-fou ne sont pas de nature à changer drastiquement le profil de la facture énergétique. Toutefois, le prix du kWh de gaz naturel a atteint un niveau historiquement bas début 2016, ce qui ne peut que contribuer à l'attrait des offres à prix fixe. Selon son anticipation de l'évolution du marché, le client voudra opter pour une offre à prix fixe 1 an, 2 ans, 3 ans, voire plus.

Quelle offre à prix fixe choisir ?

Le critère principal d'une offre à prix fixe pour les professionnels demeure le prix du kWh proposé au moment de la souscription. Il se trouve que la plupart des fournisseurs proposent des offres à prix fixe moins chères que les tarifs réglementés dès la souscription, permettant ainsi de réaliser des économies sans attendre. Le fournisseur Lampiris propose par exemple une offre particulièrement compétitive, dotée d'une remise de  % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé au moment de la souscription. Les fournisseurs Antargaz, eni et Proxelia proposent eux aussi des offres moins chères que les tarifs réglementés. En revanche, le fournisseur historique de gaz naturel GDF Suez Pro propose des offres à prix fixe sans garantie de réduction sur le prix du kWh : un manque de transparence qui doit pousser les consommateurs à la prudence. EDF, de son côté, propose une offre plus chère que le tarif réglementé, qui représente un surcoût d'environ 5% sur la facture finale (en janvier 2016, selon le comparateur de Selectra).

D'aures critères pèsent dans le choix d'une offre à prix fixe, comme dans celui de toute offre de marché. A titre d'exemple, les offres de marché de gaz naturel de GDF Suez Pro se dotent d'un engagement de la part du client. En cas de résiliation anticipée sans motif légitime, le client s'expose à des frais de dossier. De son côté, le fournisseur EDF impose des pénalités particulièrement élevées en cas de retard, celles-ci étant calculées sur un taux de 12% appliqué au montant TTC de la créance (en janvier 2016).

Exemples d'offres à prix fixe pour les professionnels
Offre Prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé Particularités Plus d'informations / souscrire
Lampiris
Lampiris Gaz
  •  % de réduction
  • Prix du kWh et de l'abonnement fixes 1 an
  • Sans engagement
09 87 75 18 77 00
Rappel gratuit
GDF Suez Pro
Offre à prix fixe
  • Sans garantie de réduction par rapport au tarif réglementé
  • Prix du kWh et de l'abonnement fixes 1 an, 2 ans ou 3 ans au choix du client
  • Avec engagement
Joindre
µGDF Suez Pro

Les offres à prix fixe pour les entreprises

Pour les clients faisant une consommation annuelle supérieure à 300 MWh par an, les fournisseurs proposent le plus souvent des offres sur mesure. Le prix du kWh dans le cadre de ces offres ne se fonde donc pas directement sur celui des tarifs réglementés, les fournisseurs Direct Energie et Dyneff faisant figure d'exceptions. Parmi les offres sur mesure, l'offre d'Antargaz pour les entreprises compte parmi les plus compétitives.

En règle générale, la clause de prix fixe couvre à la fois la part approvisionnement et la part acheminement, mais pas les taxes sur le gaz naturel.

La plupart des offres sur mesure permettent de moduler la clause de fixité du prix :

  • sur la durée, grâce à une clause de swap consistant à passer d'un prix fixe à un prix indexé en cours de contrat et inversement ;
  • en réglant son intensité, en permettant d'appliquer une part de prix fixe et une part de prix indexé pour une même période de consommation ;
  • certaines offres proposent même un basculement automatique d'offre à prix indexé en offre à prix fixe si le prix du kWh passe sous un certain seuil.

Comme pour toutes les offres sur mesure, il faut par ailleurs être attentif aux clauses suivantes :

  • présence ou non d'un engagement pour la durée du contrat, et si oui, le montant des pénalités en cas de résiliation anticipée ;
  • présence ou non d'un engagement de consommation, et si oui, la largeur de la fourchette et le montant des pénalités ;
  • qualité du service client (interlocuteur unique ou non...) ;
  • qualité du conseil en optimisation de la consommation et de la facture.

Afin de négocier l'offre la plus attractive, il est recommandé de faire plusieurs demandes de devis en ligne.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus