You are here

Réduisez le prix du kWh de gaz naturel avec Direct Energie 09 87 67 54 76(ouvert lundi-vendredi de 8h à 21h ; samedi de 9h à 18h)
Devis en ligne - Me faire rappeler gratuitement
Fin des tarifs réglementés du gaz naturelLes tarifs réglementés ont pris fin au 1er janvier 2016 pour les consommations annuelles supérieures à 30 MWh. Pour éviter de payer plus cher, souscrivez une offre de marché sans attendre !

Le prix du kWh de gaz naturel pour les professionnels et les entreprises

Le prix du kWh de gaz naturel pour les professionnels et les entreprises varie sensiblement selon le fournisseur souscrit. Il couvre tous les frais de la chaîne de valeur du gaz naturel, de son extraction à sa commercialisation, en passant par son stockage et son transport.

Sommaire :

  1. Le prix du kWh de gaz naturel chez les fournisseurs
  2. Formation du prix du kWh de gaz naturel
  3. Le prix du kWh de gaz naturel pour les professionnels
  4. Le prix du kWh de gaz naturel pour les entreprises

Consultez aussi notre guide sur le prix du kWh d'électricité pour les professionnels et les entreprises.

Le prix du kWh de gaz naturel chez les fournisseurs

Prix du kWh TTC en 6 kVA chez plusieurs fournisseurs
Nom de l"offre Prix du kWh En savoir plus
Logo Direct Energie
Offre Directe gaz
  09 87 67 54 76
Me faire rappeler
Lampiris
Offre Gaz
  09 75 18 77 00
Me faire rappeler
Engie
Tarifs réglementés
  Souscription sur le site du fournisseur

Formation du prix du kWh de gaz naturel

réseau gaz naturel

Pour être vendu au consommateur, le gaz traverse plusieurs étapes qui constituent la chaîne de valeur du gaz naturel, et qui contribuent chacune au prix final du kWh.

  • les coûts d'approvisionnement du fournisseur en gaz naturel, sur les marchés de gros ou via des contrats de long terme, sont fonction du jeu de l'offre et de la demande sur les marchés. Ils couvrent notamment les frais d'exploration, de forage et d'exploitation des gisements de gaz naturel, ainsi que l'acheminement de ce gaz jusque sur le territoire français via des gazoducs ou des navires méthaniers ;
  • les coûts d'acheminement sur le territoire français, via les réseaux de transport (sur grandes distances) et de distribution (au sein des bassins de consommation, avec le gestionnaire de réseau GRDF). Ces coûts sont les mêmes pour tous les clients de gaz naturel.
  • les coûts de stockage du gaz naturel ;
  • les coûts d'utilisation des terminaux méthaniers ;
  • les coûts de fourniture, ou de commercialisation du gaz naturel au client final. Ces coûts varient selon la taille du fournisseur, la marge qu'il décide de s'octroyer, et les différents services proposés (les offres 100% en ligne, par exemple, ne proposent pas de service client téléphonique en échange d'un prix du kWh plus bas).

A ces différentes étapes du processus s'ajoutent plusieurs taxes sur le gaz naturel. Ces dernières totalisent environ 20% de la facture finale de gaz naturel pour un local de taille moyenne consommant 11 000 kWh/an.

Perspectives d'évolution des prixLes prix du gaz naturel connaissent une période de baisse depuis l'été 2014, sous l'effet d'une offre abondante (notamment après l'introduction des gaz et pétroles de schiste) et d'une demande réduite dans un contexte de faible croissance mondiale. Pour 2016 et au-delà, des facteurs systémiques permettent de prédire une relative stagnation des prix.

Le prix du kWh de gaz naturel pour les professionnels

Aux clients faisant une consommation annuelle (CAR) inférieure à 300 MWh, les fournisseurs proposent des offres standardisées dotées de grilles tarifaires. Les clients faisant une consommation réduite (inférieure à 30 MWh/an, tarifs Base, B0 et B1) ont aussi la possibilité de souscrire aux tarifs réglementés proposés par Engie.

Les tarifs réglementés

Les tarifs réglementés d’Engie évoluent jusqu’à une fois par mois, sur proposition du fournisseur Engie et après validation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), sur la base d’une formule tarifaire fixée par la CRE. Cette formule intègre l’ensemble des composantes de la filière listées dans la première partie.

La part approvisionnement, qui représente environ 50% du prix final du kWh de gaz, évolue sur proposition du fournisseur Engie et validation de la CRE, sur la base d’une formule de calcul fixée par la CRE. Cette formule de calcul se fonde en majeure partie (à 80%) sur le prix du gaz naturel sur les marchés spot néerlandais (TTF) et PEG Sud, ainsi que sur le cours du baril de pétrole et sur la parité euro/dollar.

Les tarifs réglementés ont disparu pour les consommations supérieures à 30 MWh par an au 1er janvier 2016, ainsi que pour les copropriétés faisant une consommation supérieure à 150 MWh par an (tarifs B2i).

Les offres de marchés

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie, les clients professionnels et entreprises se sont tournés massivement vers les offres de marché proposées par les différents fournisseurs, au détriment des tarifs réglementés d'Engie. Ils étaient 78% à avoir sauté le pas au 3e trimestre 2015, selon l'Observatoire de la CRE. Le succès des offres de marché s'explique notamment par le fait que la plupart d'entre elles comprennent un prix du kWh plus avantageux que les tarifs réglementés.

Le prix du kWh de gaz naturel dans le cadre des offres de marché se fonde sur celui des tarifs réglementés, y compris pour les consommations dépassant 30 MWh, la formule tarifaire étant encore aujourd’hui publiée par la CRE. Cependant, le prix du kWh varie sensiblement en fonction du fournisseur et de l’offre souscrite. On distingue deux types d'offres :

  • les offres à prix indexé, qui proposent un certain pourcentage de remise par rapport aux tarifs réglementés dès la souscription, et dont le prix du kWh évolue parallèlement à celui de ces tarifs (Directe Gaz de Direct Energie...) ;
  • les offres à prix fixe, dont le prix du kWh hors taxe demeure fixe sur la durée du contrat (Lampiris Gaz, eni Horizon Pro...).

Certaines offres à prix fixe, à l'image de Lampiris Gaz, permettent de profiter d'une remise dès la souscription. Dans le contexte actuel de stagnation des prix du gaz naturel, les offres à prix fixe ne sont pas cependant toujours les plus avantageuses. En souscrivant à une offre à prix fixe, le client se met à l'abri des hausses, mais aussi des opportunités de baisse du prix du kWh de gaz hors taxe.

Exemples d'offres de marché moins chères que les tarifs réglementés
Offre Prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé Particularités Prix de l'abonnement
Lampiris
Lampiris Gaz
 % de réduction
  • Prix fixe 1 an
  • Sans engagement
09 87 75 18 77 00
Rappel gratuit
Logo Direct Energie
Offre Directe gaz
 % de réduction ( % dans le cas d'une souscription à l'électricité et au gaz naturel, pour les deux énergies)
  • Elu Meilleur service client de l'année 2015
  • Sans engagement
09 87 67 54 76
Rappel gratuit

Le prix du kWh de gaz naturel pour les entreprises

Pour les clients faisant une consommation de gaz naturel supérieure à 300 MWh, les tarifs réglementés du gaz naturel ont cessé d'exister. Les différents fournisseurs présents sur le marché proposent des offres de marché sur devis.

Dans cette tranche de consommation, le prix du kWh varie donc fortement en fonction des conditions signées entre le client et le fournisseur. Il dépend notamment des facteurs suivants :

  • présence d'un engagement de durée de la part du client ;
  • présence d'un engagement de consommation et volume de consommation prévisionnel ;
  • distance du point de livraison au réseau de transport ;
  • souscription de services personnalisés.

Afin de négocier l'offre la plus attractive, il est recommandé de faire plusieurs demandes de devis en ligne.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus