Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 74 59 19 51 Rappel gratuit

Quelles sont les assurances entreprises indispensables ?

En tant que chef d'entreprise, vous êtes exposé à des risques concernant votre personnel, vos biens (bâtiments, matériels, marchandises, etc.) ou votre responsabilité. Pour vous protéger, différents produits d'assurance existent. Voici les assurances entreprises essentielles à souscrire pour entreprendre en toute tranquillité.


L’assurance responsabilité civile professionnelle

L'assurance responsabilité civile professionnelle, ou RC Pro, couvre votre entreprise des dommages qu’elle pourrait causer à un tiers (corporels, matériels ou immatériels). Cette assurance est obligatoire pour les professions dites "réglementées", c'est-à-dire pour :

  • les professionnels du droit (avocat, notaire, huissier,…) ;
  • les professionnels de la santé (médecins, dentistes, infirmiers, etc.) ;
  • les experts-comptables, les courtiers ;
  • les professionnels du bâtiment : ceux-ci doivent également souscrire une assurance professionnelle supplémentaire appelée "assurance responsabilité décennale". Celle-ci couvre les dommages constatés pendant 10 ans après la livraison du bien (problèmes d'étanchéité, etc.) ;
  • les agents immobiliers.

Même si vous n'exercez pas une de ces professions, nous vous recommandons vivement de souscrire une RC pro. En effet, nul n'est à l'abri d'un incident. Pour bien vous protéger ainsi que vos salariés, pensez à souscrire cette assurance entreprise dès le début de votre activité.

Que couvre l'assurance responsabilité civile professionnelle ?

  • les dommages et incidents causés aux tiers (clients, fournisseurs, etc.) ;
  • les biens de l'entreprise (locaux, mobilier, matériels informatiques, stock, etc.) ;
  • les dommages causés par l’activité même de l’entreprise (retard, défaut de prestation, etc.).

La mutuelle entreprise

Devis Mutuelle EntrepriseObtenez un devis de mutuelle pour entreprise gratuit en quelques clics auprès de notre partenaire. Comparez les offres proposées et économisez !
Votre devis en ligne

Tout employeur du secteur privé (entreprise et association) a l'obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés (sauf ceux qui en ont déjà une).

Ainsi, la mutuelle professionnelle, également appelée mutuelle d’entreprise ou complémentaire santé d’entreprise, est proposée par l'employeur à ses employés. L'employeur peut choisir l'assureur qu'il souhaite.

L'employeur se doit de participer au minimum à 50% du montant de la prime d'assurance et la ou les formules choisies doivent présenter un panier de garanties minimum. Cependant, il n'est pas obligé de couvrir les ayant-droits de ses employés avec une mutuelle. 

L’assurance contre les accidents du travail

Un accident du travail entraîne souvent de lourdes pertes financières pour l'entreprise. Pour faire face, il existe l'assurance contre les accidents du travail. C'est une assurance entreprise obligatoire, peu importe la taille et le nombre de salariés.En cas de manquement du chef d'entreprise, celle-ci est automatiquement affiliée au Fonds des Accidents du Travail (FAT). Cette assurance professionnelle couvre l'entreprise :

  • des accidents survenus sur le lieu du travail pendant les heures de travail ;
  • des accidents survenus dans le cadre de déplacements professionnels et sur le chemin du travail.

L'assurance contre les accidents de travail prend en charge les frais médicaux, les revenus de remplacement dans le cadre d'un arrêt maladie ou d'inaptitude au travail, les frais funéraires et les rentes aux ayants droit en cas de décès du salarié.

L’assurance professionnelle automobile

Devis Assurance Auto ProObtenez votre devis d'assurance auto professionnelle gratuit en quelques clics auprès de notre partenaire. Trouvez l'assurance adaptée à vos besoins et votre budget !
Votre devis en ligne

Selon la loi française, tout professionnel qui utilise un véhicule dans le cadre de son activité (voiture, véhicule agricole, camion, utilitaire, engin de chantier...) doit pouvoir être couvert par une assurance professionnelle automobile. En cas de manquement à cette obligation et d'accident, l'assureur ne vous indemnisera pas.

Comme pour un contrat d'assurance auto classique, la garantie minimale à souscrire est la garantie responsabilité civile. Celle-ci vous couvrira si votre véhicule cause des dommages matériels ou corporels à une tierce personne. Néanmoins, vous pouvez également renforcer votre couverture selon la nature de votre activité au moyen de garanties complémentaires comme le vol, l'incendie, la collision. De même, si vous transportez des objets coûteux comme du matériel informatique, médical ou autre, pensez à souscrire une garantie couvrant les objets transportés. Enfin, si vos salariés conduisent un véhicule de l'entreprise, nous vous conseillons d'augmenter le plafond de la garantie conducteur incluse dans les contrats d'assurance auto.

L’assurance multirisque professionnelle

L'assurance multirisque professionnelle est une assurance entreprise obligatoire qui s'applique au mobilier, aux locaux, au matériel informatique, etc. d'une entreprise. C'est une assurance professionnelle ultra-complète qui couvre :

  • la responsabilité civile de l'entreprise ;
  • les locaux professionnels et le matériel informatique contre les incendies, les dégâts des eaux, les bris de glace, les vols ou actes de vandalisme, les dommages électriques, les tempêtes et autres événements climatiques ;
  • la perte d’exploitation en cas de baisse ou d’arrêt d’activité suite à un sinistre ;
  • le risque d’impayé d'un crédit accordé à un client ;
  • la protection juridique professionnelle.

À l'instar des autres contrats d'assurance, le prix d'une multirisque pro dépend de plusieurs facteurs :

  • la nature l'activité de l’entreprise ;
  • le capital à assurer (valeur immobilière, stock, mobilier, matériel, etc.) ;
  • la situation géographique de l'entreprise ;
  • les moyens de protection installés sur le site (alarme, antivol, etc.).

Le montant de l'indemnisation dépend de la valeur des biens assurés. Selectra vous conseille de prévenir votre assureur de tout changement (achat de nouveaux équipements, reprise d'un autre site, surcroît des stocks, etc.) pouvant donner lieu à une revalorisation de votre capital.

L’assurance pertes d’exploitation

L’assurance pertes d’exploitation permet à l’entreprise de percevoir une indemnisation (pendant une période fixée contractuellement) suite à un sinistre ayant entraîné une perte de chiffre d'affaires. Elle permet ainsi de faire face aux frais généraux comme les amortissements, les impôts et taxes, le loyer, la rémunération du personnel,etc.. Cette assurance entreprise couvre l'entreprise en cas de :

  • incendie, explosion, chute de la foudre ;
  • accidents aux appareils électriques ;
  • dégât des eaux ;
  • bris de machine ;
  • tempêtes, grêle et poids de la neige sur les toitures (seule la garantie tempête est obligatoire) ;
  • catastrophes naturelles (garantie obligatoirement délivrée lors de la souscription du contrat d’assurance) ;
  • chocs de véhicules terrestres à moteur ;
  • émeutes et mouvements populaires, vandalisme ;
  • attentats, actes de terrorisme (garanties obligatoirement accordées lors de la souscription).

L'assurance pertes d'exploitation comprend différents degrés de couverture, à choisir selon les besoins de l'entreprise :

  • les garanties minimales : la perte de chiffres d'affaires entraînant l’impossibilité ou la difficulté de compenser ses charges fixes et de générer du résultat, les frais exceptionnels supplémentaires d’exploitation qu'un sinistre peut occasionner (location de matériel, de locaux, etc.) ;
  • les assurances complémentaires non pris en charge par les garanties minimales (frais exceptionnels pour maintenir les produits/services sur le marché, pénalités de retard, etc.) ;
  • les extensions de garantie. Ainsi, l'assureur peut couvrir : les carences des fournisseurs et sous-traitants/prestataires s'ils ont eux-même subi des dommages consécutifs à un incendie/une explosion, ou l’impossibilité d'accéder aux locaux de l'entreprise à cause d'un sinistre.

L'assurance des risques informatiques

L'assurance des risques informatiques protège votre matériel informatique fixe au sein de l'entreprise et les ordinateurs portables/tablettes tactiles au sein de l'établissement ou non. Même si elle n'est pas obligatoire, cette assurance est néanmoins vitale pour toutes les entreprises ayant de nombreuses données informatiques à traiter (cabinets de conseil, agences de voyage, sites de e-commerce). Les garanties de base couvre les risques tels que :

  • la chute de matériel ;
  • les catastrophes naturelles ;
  • le bris du matériel ;
  • l'introduction accidentelle de liquides ;
  • le vol et actes de vandalisme ;
  • l'incendie ou l'explosion.

D'autres options peuvent être souscrites, comme la reconstitution ou la décontamination des données affectées par un virus, une malveillance ou une erreur humaine.

Cette assurance entreprise prend en charge :

  • le remplacement ou la réparation du matériel informatique ;
  • les frais de location du matériel de remplacement ;
  • les frais de sous-traitance.

L'assurance du risque environnemental

Depuis la loi du 1er août 2008, les entreprises sont soumises à une responsabilité environnementale selon le principe dit du « pollueur-payeur ». Cela signifie qu'elles doivent réparer les dommages qu'elles causent à l'environnement. L'assurance du risque environnemental couvre :

  • les contaminations des sols pouvant provoquer un risque d’atteinte grave à la santé ;
  • les dommages qui affectent gravement les eaux ;
  • les dommages causés aux espèces et habitats naturels protégés.

Selon les formules d'assurance, sont pris en charge :

  • le coût d'expertise des dommages ;
  • les mesures de prévention et de réparation ;
  • les frais d’étude pour déterminer les actions de réparation ;
  • les frais administratifs, judiciaires et les frais d’exécution ;
  • les coûts de collecte des données ;
  • les frais généraux et les coûts de surveillance et de suivi, par exemple pour les travaux de remise en état.

À savoirCertains dommages sont exclus de l'assurance du risque environnemental. C'est le cas de : la faute intentionnelle, le non-respect des textes de loi, la vétusté des installations, la présence d'amiante, les champs électriques et électromagnétiques, etc.

Comment trouver une assurance entreprise pas chère ?

Quelle que soit l'activité que vous exercer, trouver le meilleur contrat de protection est indispensable pour vivre votre vie d'entrepreneur en toute sérénité. Comparer les assurances entreprise, c’est le meilleur moyen de choisir la meilleure offre, au meilleur prix. Renseignez la taille de votre entreprise, la nature de votre activité (profession libérale, artisan, commerçant, auto-entrepreneur,…), votre chiffre d’affaires d'annuel ainsi que le nombre de salariés et choisissez parmi les offres que le comparateur vous propose. Comparer les assurances professionnelles, c'est gratuit, rapide et sans engagement.

Le conseil de SelectraPour trouver une assurance entreprise moins chère, optez pour la formule adaptée à vos besoins. Cela vous permettra de ne pas payer pour des services ou des garanties inutiles.