Un conseiller spécialisé pour vos démarches au

09 74 59 19 51 Rappel gratuit

Telecom pro : quel est l’état du marché des entreprises ?

appel gratuit

Et si vous pouviez réduire votre facture telecom pro ?

Selectra vous aide à réduire votre facture ! Appelez-nous   ou demandez un rappel gratuit !

appel gratuit

Et si vous pouviez réduire votre facture telecom pro ?

Notre call center est actuellement fermé. Demandez un rappel gratuit.

Si le marché des telecoms des particuliers est aujourd’hui quelque chose de bien connu du grand public, les besoins des entreprises en télécommunication restent encore peu mis en avant, notamment à cause de la diversité de profils des professionnels. Les besoins de ces derniers varient énormément suivant leur taille et leur secteur d’activité : téléphonie fixe, mobile, cloud, internet, 4G, appel à l’étranger, domotique, sécurité…

Telecommunication professionnelle : de nombreux fournisseurs telecom pour des besoins très différents

telecom reduction facture

Comparer les offres telecoms pro

Trouver une offre telecom sur-mesure en demandant un devis gratuit auprès de l'un de nos conseillers spécialisés. Il est possible d'être rappelé gratuitement.

Le secteur des télécommunications professionnelles est un marché complexe car les besoins des entreprises sont bien plus divers que ceux des particuliers. Ainsi, alors que le marché des particuliers est dominé par quelques géants comme SFR, Orange, Bouygues ou Free, celui des pros se révèle beaucoup plus éclaté dans ses offres et dans ses fournisseurs telecoms :

  • téléphonie fixe ;
  • mobile ;
  • service d’hébergement de données ;
  • cloud ;
  • sécurité en ligne ;
  • flotte de téléphones ;
  • mise en place de solution de traitement d'appels.

L’évolution du secteur de la téléphonie et d'internet sur le marché des telecoms pros

Depuis quelques années, les services de télécommunications sont en progression dans les entreprises, à l'exception de la téléphonie fixe RTC. Cette croissance est accentuée depuis 2016, même si le choix en matière de services de telephonie et d'accès internet reste amplement conditionné par la taille de l'entreprise.

En effet, les petites entreprises se dirigent souvent vers des offres qui sont similaires à celles du grand public avec en plus des garanties sur le temps de rétablissement de ligne, alors que les moyennes et grandes entreprises vont souvent opter pour des services de haute qualité, aussi appelés services de capacité.

L'accès à ces services, en légère hausse, a atteint 2,6 millions en fin 2017. Quel que soit le marché, on peut constater une augmentation du nombre d'accès très haut débit, dont ceux en fibre optique.

L’explosion de la téléphonie mobile dans les entreprises

Les entreprises de toute taille sont de plus en plus friandes de téléphonie mobile, avec une tendance engagée en 2008 et qui ne cesse de s'accentuer. Plus de 8,6 millions de lignes mobiles comptabilisées fin 2017, on atteint une progression de +3%/an depuis 3 ans sur le secteur.

Appels vocaux

Si la téléphonie fixe a été longtemps privilégiée, le volume de communications vocales sur les réseaux mobiles (19,5 milliards de minutes) a désormais dépassé le volume passé par les fixes (18,6 milliards de minutes). En 2017, la consommation vocale se portait à une moyenne de 3h43 sur mobile tandis qu'elle s'était réduite à 2h49 sur fixe. En revanche, les consommations moyennes via box restent très élevées avec 4h14 de communication en moyenne.

Messagerie, MMS, SMS

En ce qui concerne l'usage de services de messagerie type SMS et MMS, les entreprises en restent peu gourmandes en comparaison d'un client particulier, avec une consommation de 89 messages par mobile/mois contre 286 messages par mobile/mois. Il est à noté que la moyenne des messages pros augmente légèrement, et ce de manière constante, alors que celle des particuliers a chuté de 40 messages entre 2016 et 2017.

Internet, data mobile

Pour les data mobiles (internet mobile, 3G, 4G+), la consommation des entreprises est en constante progression mais elle reste 2 fois moins élevée que celle des particuliers avec respectivement 1,5 Go/mois et 3,3 Go/mois. Le rythme de croissance du service par an est de +85% chez les pros et +113% chez les clients particuliers.

Une chute de la téléphonie fixe chez les professionnels

Dans la course des services de télécommunications, la téléphonie fixe commence à s’essouffler. Alors que la téléphonie mobile progresse, les abonnements aux services de téléphonie fixe classique diminue de 7,7% en 1 an, et même si une partie est transférée sur large bande (+4,9%), cela signifie que le secteur de la téléphonie fixe est tout de même en recul de 3,5% fin 2017.

Les dépenses en téléphonie fixe

Les dépenses reliées aux services de telecom fixe sont en baisse (-20€ en 5 ans) même si elles restent élevées, notamment de par le besoin pour les moyennes et grandes entreprises d'avoir accès aux services de haute qualité. Ainsi, une ligne avec un accès de haute qualité s'élevait à 345€/mois en 2017.

La structure de consommation des pros en téléphonie fixe

La structure de consommation des professionnels diffère de celle des particuliers. En effet, sur le marché résidentiel, la transition entre trafic RTC (réseau téléphonique commuté) et VLB (voix à large bande) a été rapide avec la démocratisation des offres box et a commencé dès 2004. Alors qu'en 2005, 88% des communications passaient par le RTC, en 2017 elles ne sont plus que 13%.

Pour les entreprises, ce glissement du RTC au VLB ne s'est véritablement manifesté qu'en 2009 et à un rythme beaucoup moins soutenu. En 2017, la consommation passant par le RTC s'élève à la moitié des communications en provenance de postes fixes.

Télécommunication professionnelle : une baisse des revenus des opérateurs sur le marché des entreprises

Seulement 28% des 9,2 milliards d'euros de revenus perçus par les opérateurs sont issus des services contractés par des professionnels. Depuis 2010, on voit une baisse irrégulière des revenus liés à ce marché, avec une moyenne de -3% par an.

Quelle répartition budgétaire des services ?

Dans le panel de service que représente ces 28%, les services de téléphonie fixe et d'internet classique représentent le 1e poste de dépense pour les professionnels, 43% des dépenses et plus des deux tiers si les services de capacité (services à haute qualité). Les services de téléphonie mobile représentent quant à eux un quart des dépenses.

Les entreprises mettent de moins en moins de budget dans les services de telecommunications. Par exemple, en 2017 les revenus liés à la telephonie fixe et d'accès à internet ont baissé de 2,2% (4 milliards d'euros). Les service de haute qualité ont également diminué de 1,6% (2,4 milliards d'euros en 2017).

La téléphonie mobile également impactée

Les services mobiles pros ne restent pas imperméables à cette baisse avec une diminution constante tandis que le marché des particuliers tend à se stabiliser. En effet, si de plus en plus de lignes sont ouvertes, la facture baisse avec des offres toujours moins chères. Ainsi le revenu correspondant aux services de telephonie mobile a baissé de un quart depuis 2012.