[PROS] : Comment réagir face à un dépassement de puissance ?

Dernière mise à jour :
min de lecture
réduires ses taxes

Optimisation fiscale et tarifaire de vos factures d'énergie : Economisez !

Taxes à taux réduit, optimisation du TURPE ou de la puissance souscrite, exonérations ...
Nos experts vous informent de vos droits pour vous aider à réduire vos dépenses :

09 74 59 19 51 OU
Economisez grâce à l'optimisation fiscale et tarifaire de vos factures d'énergie
réduire ses taxes

Envoyez vos questions par mail à nos experts, et découvrez comment optimiser vos factures (taxes, etc.) : [email protected]

Annonce - Service géré par la société Selectra

Une entreprise a parfois des besoins énergétiques supérieurs à sa puissance souscrite Contrairement aux particuliers et aux entreprises au Tarif Bleu, les entreprises ayant un profil type « Tarif Jaune » ou « Tarif Vert » peuvent dépasser leur puissance souscrite, moyennant des frais. En fonction de la puissance souscrite et du type de compteur, le dépassement de puissance est facturé à l'heure, au kW excédentaire, ou au kWh excédentaire. Dans de nombreux cas, il peut être plus rentable pour une entreprise d'avoir des dépassements de puissance occasionnels plutôt que de souscrire à une puissance plus élevée, moyennant un coût de l'abonnement supérieur.

Besoin d'augmenter la puissance de votre compteur ? Démarches et tarifs

Pour savoir exactement comment procéder pour augmenter la puissance de votre compteur et le prix de la démarche (tarifs Enedis), remplissez le formulaire suivant.

Note : afin de vous proposer une démarche personnalisée, nous avons besoin d'accéder à la puissance actuelle et l'historique de votre compteur. Pour cela, il est nécessaire de nous fournir votre numéro de PDL (Point de livraison) ou votre numéro de PRM .

Je ne connais pas mon numéro de PDL

Qu'est-ce qu'un dépassement de puissance ?

Le dépassement de puissance souscrite

Un dépassement de puissance est une situation dans laquelle la puissance appelée par l'ensemble des appareils branchés à l'installation électrique est supérieure à la puissance souscrite.

BESOIN DE COMPARER LES OFFRES PROS ? Il est souvent compliqué de s'y retrouver dans les offres professionnelles pour petits et grands consommateurs d'électricité. Selectra met à votre disposition des conseillers specialisés afin de vous orienter dans le choix et la souscription d'une offre pour entreprise. Il est possible de les contacter au 09 74 59 19 51 ou en ligne via un formulaire en ligne.

La puissance souscrite : un droit de tirage

Chaque compteur électrique est doté d'un certain niveau de puissance, exprimé en kVA. Cette puissance correspond à la quantité d'énergie maximale que le compteur a le droit d'appeler sur le réseau électrique à un instant t. En fonction des appareils branchés dans son local, l'entreprise devra donc souscrire à une puissance plus ou moins élevée.

Si sa consommation est suffisamment élevée, le client peut de souscrire à un dénivelé de puissance, c'est-à-dire à plusieurs puissances différentes en fonction des postes horosaisonniers. Cela permet d'optimiser sa puissance souscrite pour qu'elle ne soit pas inutilement trop élevé dans le cadre des tarifs horosaisonniers

Il est important de bien optimiser sa puissance souscrite, pour deux raisons :

  • une puissance souscrite trop élevée coûte cher : la puissance détermine le prix de l'abonnement (ou prime fixe annuelle pour les compteurs de puissance supérieure à 36 kVA) ;
  • une puissance souscrite trop faible peut entraîner des dépassements de puissance, qui comportent des divers inconvénients.

Quelles sont les conséquences d'un dépassement de puissance ?

Lorsqu'un particulier a un dépassement de puissance, son compteur électrique disjoncte immédiatement. 

Les conséquences d'un dépassement de puissance sont quelque peu différentes pour un professionnel. En effet, la tolérance d'un compteur Linky lié à un contrat professionnel peut, dans certains cas, permettre des dépassements de puissance occasionnels, moyennant des frais pour le client. Ce système procure au professionnel une flexibilité face à des besoins énergétiques fluctuants.

En fonction du type de compteur et de la puissance souscrite, les conséquences d'un dépassement de puissance peuvent être :

  • Une disjonction du compteur ;
  • Une facturation au client d'environ 15 € par heure de dépassement de puissance ;
  • Une facturation au client du dépassement de puissance au kW excédentaire ou au kWh excédentaire selon la configuration du compteur ;

Voici ci-dessous les différents cas dans lesquels ces configurations s'appliquent

Les compteurs de puissance inférieure ou égale à 36 kVA

Pour cette tranche de puissance, qui correspond aux tarifs bleus, (profil C5) la notion de dépassement de puissance n'existe pas à proprement parler. Dès que la puissance appelée est supérieure à la puissance souscrite, le compteur disjoncte.

Les compteurs de puissance comprise entre 42 et 240 kVA inclus

Dans cette tranche de puissance, qui correspond aux tarifs jaunes, et donc au profil C4, il existe une majorité de compteurs de type électronique, comme les compteurs pme pmi, et une minorité de compteurs électromécaniques. Chaque type de compteur réagit différemment lorsque la puissance appelée dépasse la puissance souscrite :

  • Le compteur électronique (CJE ou PME-PMI) permet le dépassement de puissance. Dans le cadre du tarif jaune, l'usager est facturé une quinzaine d'euros pour chaque heure où un dépassement de puissance se produit.
  • Le compteur électromécanique (CJM), lui, n'autorise pas les dépassements de puissance. L'alimentation électrique est coupée par le disjoncteur lorsque la puissance appelée est supérieure à la puissance souscrite. 

Les compteurs de puissance supérieure ou égale à 250 kVA

Dans cette tranche de puissance, qui correspond aux tarifs verts, l'ensemble des clients, soit les profils C1, C2 et C3  disposent d'un compteur électronique (CJE ou PME-PMI), ce qui permet un dépassement de puissance.

Dans le cadre du tarif vert, le dépassement de puissance peut être facturé au kW (puissance) excédentaire ou au kWh (consommation électrique) excédentaire, selon la configuration du compteur. Chaque poste horosaisonnier est associé à un coefficient, ce qui rend le dépassement en période de pointe typiquement trois fois plus onéreux que le dépassement en période d'heures creuses hiver. 

Attention, le fournisseur n'est pas dans l'obligation d'honorer un dépassement de puissance.

Comment reconnaître un dépassement de puissance ?

Le compteur Linky affiche PUISS DÉPASSÉE

Pour les entreprises éligibles au Tarif Bleu, c'est-à-dire celles qui ont une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA, le dépassement de puissance est facilement reconnaissable. En effet, il entraîne une coupûre de courant immédiate, et le compteur Linky affiche alors "PUISS DEPASSEE".

Dans ce cas, il faut :

  1. Débrancher ses appareils électriques énergivores ;
  2. Réarmer le compteur en appuyant sur la touche  +   pendant 5 à 10 secondes ;

Si le dépassement de puissance est fréquent, il est nécessaire de faire augmenter sa puissance souscrite en contactant Enedis.

Être alerté par e-mail ou par sms en cas de dépassement de puissance

Les compteurs d'une puissance souscrite de plus de 36 kVA ne disjonctent pas en cas de dépassement de puissance. Cependant, celle-ci est facturé au client, à l'heure, au kW excédentaire, ou au kWh excédentaire. Le dépassement de puissance doit donc être rapidement identifié pour ne pas représenter une augmentation trop importante de la facture d'électricité.

Généralement, les fournisseurs d'électricité donnent aux clients professionnels la possibilité d'être alerté par e-mail et/ou par sms en cas de dépassement de puissance.

Il suffit pour cela de se rendre dans son espace client afin de paramétrer l'envoi de notifications en cas de dépassement de puissance, et d'indiquer à partir de quel seuil de consommation on souhaite être alerté. Il peut être judicieux d'être alerté avant d'atteindre le dépassement de puissance pour éviter de payer des frais supplémentaires.

Faut-il éviter à tout prix un dépassement de puissance ?

Bien optimiser sa puissance souscrite pour éviter des dépassements coûteux

Les fournisseurs d'électricité pour les profils jaune et vert livrent à leurs clients un compte rendu régulier de l'activité du compte, ce qui inclut les dépassements de puissance. Certains fournisseurs comme TotalEnergies, Primeo Energie, EDF Entreprises, ou encore Vattenfall offrent même la possibilité d'être alerté directement par son conseiller en cas d'incident. Si les dépassements de puissance sont trop fréquents, le client peut augmenter sa puissance souscrite. Pour cela, il est recommandé de faire un audit de la puissance apparente consommée par l'ensemble des appareils présents dans le local.

Préférer quelques dépassements occasionnels à une puissance souscrite importante

Est-il rentable de s'autoriser quelques dépassements occasionnels pour éviter de souscrire une puissance plus élevée ? La réponse dépend de la clause attachée à votre contrat :

  • soit le dépassement est calculé à l'heure et se dote d'un prix invariant Quel que soit le poste horosaisonnier (ex : les tarifs jaunes). Dans ce cas, il est plus rentable de faire un dépassement lors des postes horosaisonniers ou le prix du kWh est le plus élevé (typiquement en heures pleines, en heures d'hiver, et en heures de pointe) ;
  • soit le dépassement est calculé au kWh et varie en fonction du poste horosaisonnier (ex : les tarifs verts). Dans ce cas, l'intérêt du dépassement de puissance dépend entièrement du contrat souscrit.

Quelle est la différence entre le dépassement de puissance et le dépassement quadratique ?

Lorsque de l'énergie est consommée en excés sur une période donnée, on parle aussi de dépassement quadratique

La distinction entre un dépassement de puissance et un dépassement quadratique repose sur la nature et la mesure des excès d'énergie dans le contexte des réseaux électriques.

  • Le dépassement de puissance se produit lorsqu'un consommateur (résidentiel, professionnel, industriel) dépasse la puissance maximale souscrite dans son contrat d'électricité. Cela peut entraîner des pénalités, une disjonction du compteur et donc une coupûre d'électricité, ou nécessiter la souscription à une offre avec une puissance maximale plus élevée ;
  • Le dépassement quadratique est une notion utilisée dans le contexte des mesures de qualité de l'énergie électrique. Par définition, le dépassement quadratique fait référence à une situation où la consommation d'énergie dépasse un seuil de manière non linéaire. C'est par exemple le cas avec certaines formes de distorsion harmonique ou de variations de la charge qui affectent la qualité de l'énergie. Cela concerne plus spécifiquement la façon dont la puissance réactive (liée aux charges inductives ou capacitives) et la puissance active interagissent, pouvant entraîner des inefficacités et des coûts supplémentaires pour maintenir la qualité de l'énergie au sein du réseau.

Questions, commentaires, remarques ?

Écrivez-nous à l'adresse [email protected]