Choisir une offre de gaz et d'électricité pour un hôtel | Courtier

Notre plateforme téléphonique est actuellement fermée
réduire ses taxes

Obtenez jusqu'à 350€ d'économies sur vos factures d'énergie, remplissez votre demande de devis en ligne :

Devis (4 min)
Annonce - Service géré par la société Selectra
hotel

L’ADEME estime la consommation moyenne d’énergie à 234 kWh/m2 par an pour un établisemment d'hébergement touristique. Optimiser la facture énergétique est donc un enjeu majeur pour les professionnels de l'hôtellerie. Plusieurs bonnes pratiques permettent de réduire sensiblement sa consommation d'électricité, de gaz naturel et/ou de propane. Par ailleurs, l'entreprise peut agir sur le prix du kWh en faisant jouer la concurrence entre les fournisseurs.


Électricité et gaz : des postes stratégiques dans l'hôtellerie

L’électricité et le gaz naturel représentent des coûts importants pour les hôtels. Dans un contexte d'incertitude sur les prix de l'énergie (les tarifs réglementés de l'électricité ont augmenté en moyenne de 35% entre 2005 et 2016, tandis que les tarifs réglementés de l'électricité ont, en moyenne, augmenté de 60% sur la même période), maîtriser ses consommations énergétiques et optimiser son offre de fourniture d'électricité et de gaz deviennent des impératifs pour les hôtels.

Optimiser mes factures avec un courtier

La consommation de gaz d'un hôtel

Un hôtel est amené à consommer du gaz pour des usages variés :

  • cuisiner : il faut pouvoir alimenter les appareils de cuisson, qui peuvent être nombreux si l'hôtel dispose d'un service de restauration complet ;
  • produire de l'eau chaude : qu'il s'agisse des salles d'eau des chambres ou de encore du chauffage d'une piscine, d'un spa, d'un jacuzzi, d'un hammam ;
  • réguler la température au sein de l'établissement : qu'il sagisse du chauffage ou de la climatisation des locaux en hotellerie ;
  • chauffer les espaces extérieurs : pour un meilleur confort de la clientèle, grâce à l'installation de dispositifs de chauffage mobile comme les parasols chauffants ou les radiants.

Et en électricité, quelle consommation ?

Sources des donnéesLes données de cette article sont issues d'une étude réalisée en octobre 2001 par Enertech. Cette étude portait sur un hôtel 3 étoiles à Paris de 147 chambres dont la superficie chauffée est de 6 200m2. Dans le cadre de cette étude, l'hôtel consommait 836 MWh d'électricité par an, soit 836 000 kWh, et 876 MWh de gaz naturel par an (soit 876 000 kWh).

Les principaux postes de consommation d'électricité d'un hôtelier sont :

  • La ventilation, le chauffage et la climatisation (30% de l'électricité consommée) ;
  • Le restaurant et la cuisine (17% des consommations d'électricité) ;
  • Les parties communes de l'hôtel (éclairage des couloirs, salles de conférences, ascenseurs, etc.), pour une consommation de 13% ;
  • Les chambres (14% de l'électricité consommée).
Répartition des consommations électriques d'un Hôtel Répartition des consommations énergétiques d'un Hôtel

Répartition simple et répartition détaillée

Source : Étude par mesure de l’ensemble des consommations d’énergie d’un hôtel, octobre 2001, Enertech.

Comment choisir un fournisseur de gaz pour un hôtel

Connaître sa consommation annuelle de référence (CAR)

Pour pouvoir choisir un fournisseur de gaz pour son hôtel, il faut tout d'abord estimer sa consommation annuelle de référence (CAR). Cette information est à retrouver sur vos factures de gaz. Selon la CAR de votre hôtel, le fournisseur de gaz pro sera en mesure d'identifier la classe de consommation à laquelle votre établissement appartient :

  • T1 : pour un hôtel consommant moins de 6 000 kWh de gaz par an ;
  • T2 : pour les hôtels consommant entre 6 000 et 300 000 kWh de gaz naturel par an ;
  • T3 : pour un hôtel consommant entre 300 000 kWh et 5 000 000 de kWh de gaz naturel par an ;
  • T4 : si l'hôtel consomme plus de 5 000 000 de kWh de gaz naturel par an.

Dans le secteur hôtelier, la consommation de gaz est généralement comprise entre 6 000 kWh et 5 000 000 kWh. Les offres à considérer pour un hôtel sont donc celles destinées aux classes de consommation T2 ou T3.

Quels critères à considérer pour un contrat de gaz pro ?

Un établissement recevant du public dans un cadre touristique génère des dépenses énergétiques importantes. Le premier réflexe serait donc de s'attacher au prix. Or il existe plusieurs autres variables à prendre en compte avant de s'engager auprès du fournisseur de gaz arborant les prix les moins chers !

Tout d'abord, décortiquons le nerf de la guerre : la facture de gaz. Elle est composée de trois éléments principaux :

  1. Prix fixe : le prix de l'abonnement au gaz ;
  2. Prix variable : le prix du kWh ;
  3. Prix variable : les taxes sur le gaz et ses frais d'acheminement.

Il existe donc trois leviers à explorer.

Trouver un fournisseur de gaz pour hôtels (profil T2 et T3)

Comparez tous les fournisseurs de gaz

Gaz naturel hôtels : tarifs B2I ou B2S selon la taille de l’hôtel

Petites et moyennes consommations de gaz (moins de 300 MWh par an)

Les hôteliers gérant un établissement de plus petite taille ont le choix parmi plusieurs offres de marché, parmi lesquelles certaines sont significativement moins chères que les tarifs réglementés de Engie Pro.

Exemples d'offres moins chères que les tarifs réglementés
Offre Prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé Particularités Prix de l'abonnement
Electricité :
Activert d'Engie
jusqu'à -25% de réduction
  • Prix fixe 1 an
  • Sans engagement
01 86 76 11 53
Devis gratuit
Gaz :
Offre Classique de TotalEnergies
5% de réduction (5% dans le cas d'une souscription à l'électricité et au gaz naturel, pour les deux énergies)
  • Elu Meilleur service client de l'année 2019
  • Sans engagement
09 74 59 49 48
Devis gratuit

Les hôtels présentant de petites consommations, c'est-à-dire les petits hôtels chauffés au gaz ou les grands hôtels non chauffés au gaz, sont éligibles aux offres standardisées des fournisseurs de gaz. Ces offres sont faciles à comparer les unes aux autres, car les plus compétitives affichent un pourcentage de réduction clair par rapport aux tarifs réglementés du gaz.

Pour accéder à un comparatif complets des offres professionnelles dotées de grilles tarifaires publiques, rendez-vous sur l'application de comparaison de Selectra.

Grandes consommations de gaz (plus de 300 MWh par an)

Les hôtels de plus grande taille entrent souvent dans la catégorie de consommation supérieure (CAR) à 300 MWh par an, pour laquelle les fournisseurs de gaz naturel proposent uniquement des offres sur devis. Pour obtenir le meilleur prix, il est donc recommandé de demander des devis à plusieurs fournisseurs : Endesa, eni, Vattenfall...

Gaz propane : bien choisir le fournisseur de citernes de gaz de son hôtel

D’après une étude réalisée par Selectra, Antargaz, Butagaz et Primagaz sont les fournisseurs de gaz propane les plus compétitifs. En tant que professionnel de l'hôtellerie, vous disposez d'une marge de manoeuvre importante pour négocier des tarifs plus attractifs que les prix résidentiels présentés ci-dessus, en raison des volumes consommés. Pour un effet de levier maximum, demandez plusieurs devis auprès de différents fournisseurs de gaz propane afin de les mettre en concurrence et d'obtenir le meilleur prix.

Comment choisir un fournisseur d’électricité pour un hôtel

Connaître sa consommation électrique : première étape

Jusqu'au 31 décembre 2020, les hôtels étaient répartis entre 3 grandes classes de consommation qui épousaient les segments des tarifs réglementés (TRV) d'EDF Pro : le tarif bleu, le tarif jaune et le tarif vert. Or ces tarifs ont été supprimés au 1er janvier 2021. Désormais, il faut se référer à un système de classes de consommation allant de C5 à C1 :

  • C5 : pour un hôtel qui était au tarif bleu, qui a donc une puissance de compteur comprise entre 3 et 36 kVA et qui est relié au réseau électrique de Basse Tension (BT) ;
  • C4 : pour les hôtels qui étaient au tarif jaune, avec une puissance de compteur entre 37 250 kVA et qui est relié au réseau électrique de Basse Tension (BT) ;
  • C3 : pour un hôtel qui était au tarif bleu, avec une puissance de compteur comprise allant jusquà 250 kVA mais en étant cette fois relié au réseau électrique de Haute Tension (HT) ;
  • C2 : si l'hôtel était au tarif vert, avec une puissance de compteur comprise supérieure à 250 kVA, et toujours relié au réseau électrique de Haute Tension (HT).
  • C1 : pour un très gros hôtel, tel un palace, dont la consommation d'électricité est telle qu'elle nécessite un CARD (contrat d'acheminement de l'électricité directement avec le gestionnaire du réseau) en plus du contrat classique auprès d'un fournisseur pour la gestion des factures.

Comment différencier les offres d'électricité des hôtels

Comparez tous les fournisseurs d'électricité

Trouver un fournisseur d’électricité pro pour son profil

On retrouve deux profils de consommation d’électricité chez les hôteliers :

  • les petits hôtels bénéficient d’un compteur de puissance 3 à 36 kVA, correspondant aux tarifs bleus. L’offre à recommander est l’offre Classique de Total Energies, qui offre des réductions très intéressante aux hôteliers professionnels.
  • les hôtels de plus grande taille (compteurs de puissance supérieure à 36 kVA) se voient proposer des offres sur mesure, telles que l'offre sur mesure de Total Energies pour les entreprises.

Comment un hôtel peut-il réduire ses coûts en énergie ?

Afin de réduire ses coûts en énergie, un hôtel peut soit :

  • Réduire sa consommation d'électricité et de gaz naturel ;
  • Réduire le prix de l'électricité et du gaz naturel en choisissant une offre de fourniture d'électricité et de gaz naturel adaptée à ses besoins.

Faire appel à un courtier qui fera jouer la concurrence

Afin de réduire le montant de ses factures, il convient également de faire jouer la concurrence et d'opter pour une offre de fourniture économique. Plusieurs points doivent être particulièrement pris en compte lors du choix du contrat d'électricité et de gaz naturel de l'hôtel :

  • Le prix de l'abonnement et le prix du kWh : ces prix peuvent varier sensiblement selon le contrat. Pour les consommateurs moyens d'électricité et de gaz naturel, des offres standardisées existent. Pour les consommateurs plus importants, il faut procéder à des demandes de devis. Selon l'offre et le fournisseur, des écarts très importants en termes de prix existent ;
  • Les conditions de révision des prix : certains fournisseurs proposent des offres à prix fixes qui garantissent une fixité des prix de l'abonnement et du kWh HT pendant une période donnée (1, 2 ou 3 ans généralement). Au contraire, par exemple, d'autres offres sont indexées sur les tarifs réglementés ; elles évoluent donc lorsque les tarifs réglementés évoluent ;
  • La qualité du service client ;
  • La durée d'engagement et les frais éventuels de résiliation.

En résumé : faire baisser la facture de gaz et d’électricité d’un hôtel

Énergie Utilisation Consommation annuelle / puissance du compteur Les offres compétitives
Gaz naturel Chauffage, eau chaude et éventuellement cuisson De 85 à 200 kWh par mètre carré chauffé
Gaz propane Chauffage, eau chaude et éventuellement cuisson De 85 à 200 kWh par mètre carré chauffé
Electricité Eclairage, chaîne du froid Puissance ≤ 36 kVA
  • Direct Energie offre Directe (x%% de réduction par rapport au prix du kWh HT du tarif réglementé)
Puissance > 36 kVA
  • Direct Energie électricité pour les entreprises

Réduire sa consommation d’énergie : cibler la racine des dépenses

Il est tout à fait possible pour un hôtel de réduire les quantités d'électricité / de gaz naturel consommées, tout en maintenant sa qualité de service. Dans l'étude citée, les économies d'énergie ont permis de baisser la consommation d'électricité de l'hôtel de 34% et la consommation de gaz naturel de l'hôtel de 19%. Afin de réduire sa consommation d'électricité et de gaz naturel sans altérer la qualité de service, plusieurs actions sont possibles. Voici une liste (non exhaustive) de conseils à l'attention des gérants d'hôtels. Ils ciblent les économies dans les chambres, dans les parties communes et dans l'organisation de votre structure.

1/ Réduire la consommation d'énergie des chambres d'hôtel

  • Réguler la température de chauffage selon que la chambre est occupée ou non et en fonction de la période de la journée (jour / nuit) ;
  • Généraliser l'utilisation de cartes magnétiques coupant l'alimentation électrique de la chambre lorsque l'occupant est absent (ce qui permet, notamment, d'éviter les consommations inutiles des modes "veille" des TV par exemple) ;
  • Louer des chambres adjacentes de sorte que le chauffage puisse être mieux ajusté ;
  • Utiliser des minibars plus économiques et les placer loin des sources de chaleur ; éventuellement, supprimer les minibars et les remplacer par des distributeurs de boisson par étage (en effet, le minibar représente 56% des consommations d'électricité des chambres) ;
  • Généraliser les limitateurs de pression sur les robinets afin de limiter l'utilisation d'eau chaude ;
  • Opter pour des équipements dotés d'une meilleure performance énergétique.

2/ Réduire la consommation dans l'ensemble des locaux

  • Choisir des systèmes d'éclairage plus économes en énergie (lampes LED par exemple, ampoules basse consommation) ;
  • Ventiler de nuit afin de prévenir toute surchauffe ;
  • Limiter l'éclairage superflu (notamment en journée) ; pour ce faire, un bon conseil est d'opter pour des tons clairs lors du choix des couleurs des murs ;
  • Généraliser les minuteries ou détecteurs de présence afin d'éviter que la lumière des couloirs ne fonctionne lorsqu'ils sont vides.

3/ Re-structurer l'organisation de votre établissement

Gestion de la buanderie

  • Limiter le renouvellement des serviettes, draps et autres linges ;
  • Choisir des appareils performants et les éteindre après chaque utilisation.

Efficacité énergétique du bâtiment

  • Opter pour une isolation efficace et généraliser les doubles vitrages ;
  • Choisir des chauffages performants.

Service de restauration

  • Mise en service progressive des appareils de chauffe ;
  • Arrêt de la ventilation en cas d'ouverture des portes en été.

Suivre régulièrement la consommation d'électricité de son hôtel

Afin de réduire sur le long terme la consommation d'électricité des locaux de son hôtel, le gérant peut équiper son hôtel d'un dispositif de suivi des consommations d'électricité. Il existe pour ce faire diverses solutions. Schneider Electricic propose ainsi une solution Transparent ready qui permet de contrôler à distance ses consommations énergétiques, une solution Poverview permettant de surveiller à distance ses équipements et les points clés de son installation électrique, ou encore une solution Energy View Online. Ces solutions, en apportant au décideur une information exhaustive, à jour et claire sur les consommations d’électricité permet d’ajuster au mieux ses dépenses d'énergie.

Par ailleurs, les gérants d’hôtels très consommateurs en énergie doivent réfléchir, au-delà de la consommation absolue d’électricité, à la répartition de ces consommations dans le temps. En effet, le prix de l’abonnement d'électricité pour un hôtel peut sensiblement varier selon la puissance souscrite, c’est-à-dire la quantité maximale d’électricité pouvant être appelée à un moment donné. Réduire la puissance souscrite peut donc s'avérer payant. De plus, dans certains contrats, des pénalités sont prévues en cas de dépassement de la puissance souscrite. Bien connaître ses besoins permet donc, non seulement d’ajuster sa consommation, mais également de mieux répartir ses consommations d’électricité et d’optimiser ainsi le budget électricité de son hôtel.

Dernière mise à jour :